Archive pour le mot-clef ‘chanson’

Sting revisité (pour les 3èmes)

Dimanche 17 septembre 2017

Bienvenue aux élèves de 6ième

Lundi 11 septembre 2017

Les éternelles Demoiselles de Rochefort soufflent leurs 50 bougies. La comédie musicale de Jacques Demy, sortie au cinéma le 8 mars 1967 est aujourd’hui encore une référence du genre. Un film culte, qui en a inspiré tant d’autres, comme récemment avec La La Land de Damien Chazelle, récompensé de six Oscars et de sept Golden Globes.

Pour fêter l’événement, les élèves de 6ième enregistrent la chanson de Maxence

A voir absolutely

Mercredi 8 février 2017

Hommage à George Mickael

Jeudi 5 janvier 2017

Une chanson culte !

battle inter collèges

Jeudi 21 janvier 2016

mbic-2016Comme tous les ans, vous pouvez participer à la Music Battle Inter Collèges de Paris en vous inscrivant ici

avant le 29 février 2016

Michel DELPECH nous a quittés…

Dimanche 3 janvier 2016

Le chanteur Michel Delpech est mort samedi soir.
Michel Delpech, idole des années 70, a connu le succès très vite en 1965 avec Chez Laurette
Dans ses chansons, il a notamment chroniqué la France des années 70, de la nouvelle conception de la famille à l’exode rural en passant par l’écologie, avec Le chasseur, Le Loir et Cher, Pour un flirt ou Quand j’étais chanteur…

un film à voir !

Vendredi 19 décembre 2014

images9

Ce soir sur France 5: l’année 1954 ( HDA 3ièmes )

Dimanche 30 novembre 2014

images2Je sais c’est un peu tard pour vous mais à 22h25 il y a un documentaire sur l’année 1954: l’année du Déserteur de Boris VIAN…
Pour regarder cette émission en podcast, rendez-vous sur le site de France 5

Alors on compose…

Jeudi 11 septembre 2014

Bonne rentrée et bon Vian !

Dimanche 31 août 2014

images

Samedi 13 septembre rue Davy c’est la fête à Boris VIAN…

Pour plus d’infos vous pouvez aller

Une bonne occasion de découvrir ce grand monsieur de la chanson…

Bonne rentrée Mallarmé !

Une expo sympa

Mercredi 25 avril 2012

Il pleut et vous vous ennuyez ?
je vous propose une expo en plein cœur de Paris

- dans un quartier plein de boutiques -

et en plus c’est gratuit pour les moins de 14 ans !

pour les infos pratiques

c’est là qu’il faut cliquer…
je vous conseille la “carte interactive” où vous découvrirez 4 chansons

écrites sur le 17ième arrondissement !

Il y a trente ans, Lennon assassiné.

Mercredi 8 décembre 2010

La musique ciment de l’humanité

Mardi 14 septembre 2010

expo Barbara

Mercredi 26 mai 2010

barbara

Du 17 mai au 4 juin à la Mairie du 17ième une exposition rend hommage à l’auteur-interprète née 6, rue Brochant le 9 juin 1930.

Tout ce qui brille

Lundi 29 mars 2010

C’est la chanson du film, j’adore !

Salut l’artiste !

Lundi 15 mars 2010

jfNé le 26 décembre 1930 à Vaucresson dans les Hauts-de-Seine, Jean Ferrat a 11 ans lorsque son père, juif émigré de Russie, est déporté. L’enfant est sauvé grâce à des militants communistes, ce qu’il n’oubliera jamais.  A la Libération, il quitte le lycée pour aider sa famille, et devient aide-chimiste jusqu’en 1954, date à laquelle il passe ses premières auditions dans des cabarets parisiens.

Après avoir écrit la musique des Yeux d’Elsa (1956), il chante régulièrement à La Colombe, puis fait sa première grande scène à l’Alhambra en 1961 où il triomphe avec Ma môme et Deux enfants au soleil. Rapidement, Jean Ferrat choisit d’interpréter des textes plus engagés, comme Nuit et Brouillard (1963) non diffusée par les radios, puis Potemkine (1965) interdite d’antenne.

A la scène, qu’il quitte après un passage au Palais des sports en 1972, il préfère son Ardèche d’adoption, qui lui inspire La Montagne, l’un de ses plus grands succès.

En 1974 et 1995, Jean Ferrat consacre avec succès deux albums à Louis Aragon dont il met les textes en musique.

Réticent à passer à la télévision, le chanteur sort d’un long silence en 2003, s’insurgeant notamment contre la grande industrie du disque qu’il estime dangereuse pour la liberté de création.

Gainsbourg : le film !

Lundi 25 janvier 2010

serge-gainsbourg-vie-heroique-2009-2-g1 Un an après l’expo qui lui était consacrée à la Cité de la Musique, Serge Gainsbourg débarque sur le grand écran. Joann Sfar, auteur de BD, a réalisé un film très poétique sur la vie de l’artiste.  C’est une vie héroïque où les créatures de son esprit prennent corps à l’écran et sa verve se marie aux amours scandaleuses. De là est née une œuvre subversive avec en vedette un citoyen fidèle et insoumis qui fera vibrer la planète entière.

Mano Solo n’est plus

Lundi 11 janvier 2010

Son œuvre engagée et musicalement riche lui a valu trois Disques d’or. Au fil de ses albums (une dizaine), il a réussi à marier la chanson réaliste et le rock indépendant, avec des sonorités variées issues du tango, du flamenco, de la java parisienne, de rythmes africains et du jazz manouche. C’est en 1993 qu’il rencontre le succès avec La Marmaille nue, un album où le chanteur, alors âgé de 30 ans, raconte notamment la drogue et la délinquance de son adolescence. “A quinze ans du matin / J’ai pris par un drôle de chemin / Des épines plein les bras / Je me suis troué la peau mille fois / A dix-huit ans du matin / J’étais dans un sale pétrin / Jouant du poing, de la chignole, de la cambriole, du vol des bagnoles / Ça fait du temps, maintenant, inexorablement”, lance-t-il dans la chanson A quinze ans du matin. Un album qui s’écoulera à plus de 100 000 exemplaires. Mano Solo s’est éteint hier à l’âge de 46 ans.

spéciale dédicace aux élèves de 5ème

Mercredi 11 novembre 2009

emily_loizeau_bandeau_1 C’est Emily Loizeau qui a remporté le 9 novembre à l’Olympia  le 8e Prix       Constantin pour son deuxième album “Pays sauvage”.

L’artiste, pianiste de formation, s’est dit ” fière, bien sûr, mais quand même un petit peu sonnée”

Le jury présidé par Olivia Ruiz l’a préférée à Babx, Birdy Nam Nam, Diving with Andy, Dominique A, Fredo Viola, Hugh Coltman, Orelsan, Piers Faccini et Yodelice. Emily Loizeau était déjà en lice l’année dernière et avait été battue par l’artiste Asa.

Les précédents lauréats sont Avril (2002), Mickey 3D (2003), Cali (2004), Camille (2005), Abd al Malik (2006) et Daphné (2007).